VISITE DU DIRECTEUR DE L’ECOLE PRATIQUE D’AGRICULTURE DE BINGUELA (EPAB) AU CENTRE DE PROMOTION DES ACTIVITES SOCIOECONOMIQUES (CEPASE) : VERS UNE MEILLEURE COLLABORATION

La collaboration entre les Centres d’Accueil de l’Espoir (CAES)  et l’Ecole Pratique d’Agriculture de  Binguela (EPAB) prend en compte spécifiquement le Centre de Promotion des Activités Socio-Economiques (CÉPASE) qui est le nouveau née  des activités des CAES. Le CEPASE offre des formations dans les métiers agro-sylvo-pastoraux  aux orphelins du Sida et autre enfants vulnérables (OEVs). Une telle entreprise ne pouvait prospérer sans une collaboration franche avec l’EPAB qui est une école de référence en la matière tant au niveau national que sous régional. Trois ans déjà que l’accord qui lie les deux structures a été signée. Les résultats de cette collaboration parlent d’eux-mêmes. Deux promotions déjà formées.
Le samedi 05 Aout 2017, en réponse à l’invitation que lui a adressé la Révérende Sœur, le Directeur de l’EPAB  est venu lui-même toucher du doigt ce qui est réellement fait au CEPASE en ce qui concerne le développement des infrastructures utiles pour une formation de qualité.
Apres les souhaits de bienvenue suivi de l’installation de notre hôte de marque, la Directrice Fondatrice a fait une rétrospective sur la genèse de l’œuvre des CAES et la naissance du CEPASE. Elle a clarifié l’’approche de la collaboration avec les communes afin d’élargir la cible en intégrant les autres enfants vulnérables au-delà des orphelins de Sida  pris en charge au CAES et qui deviennent  très tôt chefs de familles sans formation, sans emplois  et désœuvrés. La Directrice a annoncé par la même occasion au Directeur de l’EPAB la reconnaissance officielle de notre Centre par le gouvernement depuis le 23 Juin 2017 portant octroi d’un agrément .Une nouvelle que le Directeur a salué vivement.
Le Directeur a par la suite été invité à effectuer une visite guidée du site. De la salle polyvalente, en passant par les dortoirs des apprenants, son attention s’est focalisée sur les ateliers pratiques. D’abord les étangs piscicoles en plein réaménagement où il s’est entretenu avec l’ingénieur en charge de diriger les dits travaux. Ensuite dans les porcheries où il a fait quelques commentaires du fait que celles-ci soient sur pilotis sans espace exploitable en bas. Enfin, au poulailler qui vient d’être aménagé afin d’abriter les bandes de poulets expérimentales lancées par les apprenants de la promotion 2016, le Directeur a suggéré que des corrections soient apportées à cet édifice. Pour le Directeur, la qualité de la production dépend des infrastructures et donc pour les concevoir, il faut prendre du temps.
A la fin de sa visite, le Directeur a félicité la Directrice pour tous les efforts entrepris dans cette œuvre en promettant une meilleure collaboration pour la suite.

Echanges avec l'ingénieur pisciculteur
Visite des etangs
Echange du Directeur de l'EPAB avec le chef CEPASE
visete du CEPASE du directeur de l'EPAB